BIBLIOGEFF ARTICLE








Sommaire


UTERINE MYOMATA AND OUTCOME OF ASSISTED REPRODUCTION
A.M Ramzy, M.Sattar, Y.Amin, R.T.Mansour, G.I.Serour and M.A.Aboulghar
Human.reprod vol.13 no.1, 198-202, 1998

 Résumé :

Cet article étudie l’effet des myomes utérins sur les taux d’implantation en FIV/ICSI et sur le devenir des grossesses. Il s’agit d’une étude rétrospective sur 406 cas. Ont été opérées d’emblée et éliminées de l’étude les patientes présentant des myomes > à 7cm, des myomes sous muqueux ou avec déformation de la cavité utérine. 39 patientes restantes  porteuses de myomes intra muraux (28%) ou sous séreux (72%)  ont étés incluses et comparées à 367 patientes sans myomes. La taille moyenne des myomes était de 3.5 cm. La stimulation, le nombre d’ovocytes recueillis, les taux de fertilisation étaient identiques dans les deux groupes. Les taux de grossesses par ponctions, de FCS et de prématurité étaient respectivement, dans le groupe myome et dans le groupe contrôle, les suivants : 38.5%vs 33.5%, 20% vs 15.5%, 13% vs 7.3%. Les différences ne sont pas significatives.

La conclusion des auteurs est que l’existence de myomes utérins < à 7cm de diamètre, en l’absence de déformation de la cavité utérine, n’altère pas les résultats de l’ AMP et n’est donc pas une indication à la myomectomie avant traitement.

Commentaires :

Cette étude confirme les données de Séoud ( J.Ass.Reprod.Genet. 92 ) et de Fahri ( Human.Reprod 95 ). Il faut cependant noter qu’il s’agit d’une étude rétrospective non randomisée portant sur un effectif faible.

Analyse : L.Larue (Hôpital des Diaconesses. Paris)

 

haut de cette page













haut de cette page

Maintenance du Site par Inter-Mede A.Taris




Pour toute proposition ou problème, contactez le webmaster médical ou le webmaster informatique.
Copyright
©1999, GEFF. Tous droits réservés. Informations légales.
GEFF