EDITORIAL






 Editorial précédent

 

 

 



Hommage au Professeur Jacques SALAT-BAROUX

  

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris le 19 décembre 01 le décès du Professeur Jacques SALAT-BAROUX. Né en 1931 à SOUSSE (Tunisie), il avait débuté très tôt sa carrière hospitalo-universitaire : Maître de conférence Agrégé à 35 ans, Chef de service intérimaire à Rothschild à 43 ans, il avait été nommé à 44 ans Professeur titulaire de chaire et Chef de Service de la Maternité Guy Le Lorier de l’Hôpital TENON, qu’il a dirigée pendant 23 ans.

Ce parcours a été marqué par une liste impressionnante de publications, de participations à des congrès français et internationaux, de distinctions et de décorations. Une intelligence très vive, alliée à une puissance de travail et à une ténacité hors du commun, ont fait de lui un des patrons les plus brillants de sa génération, unanimement reconnu et respecté en France comme à l’étranger.

Il a légué à Serge UZAN la direction d’un véritable empire : chirurgie gynécologique et endoscopie, cancérologie gynécologique, assistance médicale à la procréation, grossesses normales et à risques, diagnostic anténatal, pédiatrie, planning familial. Il a su constituer autour de lui une véritable équipe de collaborateurs, chacun étant encouragé à développer une ou plusieurs spécificités et à établir des complémentarités objectives, meilleur garant d’une entente solide à long terme.

Au-delà de ce talent professionnel évident, je voudrais surtout rappeler les qualités de l’homme : à certains qui le connaissaient peu, il a pu apparaître parfois comme un patron exigeant voire quelque peu distant, en tout cas secret. Tous ceux qui ont eu le privilège de le découvrir davantage au fil des années, ont pu constater au quotidien que cette rigueur et cette exigence s’appliquaient en premier lieu à lui-même. Ils ont réalisé ce que les valeurs de loyauté et de fidélité peuvent signifier. Ils ont été régulièrement impressionnés par cette volonté sans faille et ce refus de renoncer devant les obstacles qui paraissaient les plus insurmontables. Cet exemple aura été pour nous un moteur puissant, permettant de réaliser que chacun a sa chance et peut parvenir à réaliser ses objectifs professionnels et personnels, pourvu qu’il soit déterminé.

La fin de sa carrière a été dominée par le souci de pérenniser l’ensemble des activités mises en route et de laisser à ses successeurs l’outil de travail le plus complet possible. En témoignent notamment l’installation du laboratoire du Professeur DADOUNE, qui a complété l’Unité de Reproduction de l’Hôpital TENON, et la création d’un diplôme d’Université de Médecine et Biologie de la Reproduction, immédiatement couronné de succès.

Nous sommes fiers, Monsieur SALAT, d’avoir été et de rester vos élèves. Merci pour toutes ces années de travail en commun et pour ce très bel héritage. Soyez sûr que nous mesurons toute la difficulté du défi consistant à nous en montrer dignes. Pour y parvenir, nous ne pourrons plus, hélas, compter sur votre présence et sur vos conseils amicaux qui nous étaient si précieux.

Jean-Marie ANTOINE

 



Professeur Jean-Marie ANTOINE













haut de cette page

Maintenance du Site par Inter-Mede A.Taris




Pour toute proposition ou problème, contactez le webmaster médical ou le webmaster informatique.
Copyright
©1999, GEFF. Tous droits réservés. Informations légales.
GEFF